Ministère DE L’HABITAT, DE L'URBANISME ET DU LOGEMENT

Sceau de Republique Gabonaise

Tchibanga et Mouila pour la boucle

Logo

Mouila le 10 / 04/ 2019  

 

Tchibanga et Mouila pour la boucle

 

Après Lambaréné, le 9 avril courant, la délégation conduite par le Ministre d’Etat à l’Habitat, Régis IMMONGAULT , et le Ministre délégué Jean Marie OBAME ONDO , s’est rendue à Tchibanga où elle a été accueillie par le Gouverneur de la Nyanga , Christiane LECKAT et les responsables administratifs en poste dans la capitale nynoise, dans la cadre du suivi des activités du Département de l’Habitat.

 

Au cours de cette visite, Monsieur Régis IMMONGAULT a pris connaissance des réservations foncières de l’Etat, des projets de construction de logements à l’arrêt, s’est enquit  des conditions de travail de ses collaborateurs et a exhorté ses derniers  à mettre en œuvre des outils de planification urbaine pour une meilleure occupation des sols.

 

Sous la conduite du Directeur provincial de l’Habitat, Auguste Lolos RAPONTCHOMBO, les membres du Gouvernement ont visité les  lotissements aménagés à  Mikouelengui et Pola pour 430 parcelles et les réservations foncières du Ministère de la Justice et de la CNSS.

 

 La Société Nationale Immobilière (SNI) devrait    construire 70 logements à Tchibanga. A ce jour,   35 sont sortis de terre et tôlés  et le reste à des niveaux divers d’avancement.

 

Ce qui a fait dire Ministre d’Etat à l’Habitat que la SNI devrait trouver des mécanismes transparents pour la cession de ces constructions en l’état à des potentiels acquéreurs.

 

Au cours de la séance de travail au gouvernorat, le patron du Département de l’Habitat a souhaité une plus grande implication des autorités municipales dans la gestion foncière. Un appel qui a reçu un écho favorable du Maire de la commune de Tchibanga, Jean Charles YIEMBI YIEMBI qui s’est dit honoré par cette approche nouvelle qui met l’administration municipale au cœur de la gestion du foncier local.

 

Scénario presque identique à Mouila le 10 avril 2019, où la délégation ministérielle, reçue par le Gouverneur Benjamin BANGUEBE, a procédé à la visite de certains sites qui font l’objet de réservation foncière et de construction de logements, sous la  conduite du Directeur provincial de l’Habitat, Dieudonné BOUTOUGOU.

 

Ils se sont rendus donc tour à tour à Bifoura, à Dimina ou un site a été réservé pour la construction de l’université de Mouila, un autre site pour l’érection d’un centre pénitencier moderne. Pour les projets de construction, à  Bavanga attribué à la SNI, on dénombre 86 logements sortis de terre à des niveaux divers d’avancement, 23 soubassements, 2 fouilles et 2 parcelles à vendre.

 

Au cours de la réunion de travail à laquelle prenait part le Maire de Mouila, Jean Norbert DIRAMBA, souhaitant la bienvenue à Régis IMMONGAULT et à Jean Marie OBAME ONDO, a manifesté son désir de connaitre les réformes dans le secteur de l’habitat et du logement, pour le bien de ses administrés et le rôle des collectivités dans les  nouvelles ^procédures foncières issues de la réforme.

 

Exercice auquel s’est livré le Ministre d’Etat à l’Habitat en mettant en relief le rôle de l’ Agence Nationale de l’Urbanisme des Travaux Topographiques et du Cadastre (ANUTTC), récemment créée pour fluidifier les procédures dans le traitement des dossiers, non sans évoquer la question du schéma directeur  de l’aménagement urbain (SDAU) avec le concours de la Banque Mondiale, le respect des normes de construction, l’appui du Fonds d’Initiatives Départementales (FID), la nécessaire collaboration entre les services centraux et les collectivités locales et la transparence dans les procédures d’attribution de parcelles.

 

 

 

Modifié : 19 / 04 / 2019


En Haut