Ministère DE L’HABITAT, DE L'URBANISME ET DU LOGEMENT

Sceau de Republique Gabonaise

Tournée interprovinciale du Ministre d'Etat en charge de l'Habitat de l'Urbanisme et du Logement

Logo

Lambaréné, le 8 avril 2019

Accueilli à Lambaréné ce 8 avril 2019  par le Préfet du département de l’Ogooué et des Lacs, Dieudonné NGOYI, le Ministre d’Etat à l’Habitat, Régis IMMONGAULT, poursuit par la capitale du Moyen Ogooué la tournée interprovinciale de suivi des activités du Département dont il a la charge, initiée le 25 mars à Ntoum.

Il s’est agi au cours de cette visite de faire le point des réservations foncières de l’Etat, des projets de construction de logements à l’arrêt, de veiller à la mise en œuvre des outils de planification urbaine  et de s’enquérir des condition de travail de ses collaborateurs.

Au cours de la séance de travail qui s’est déroulée à l’Hôtel de ville de Lambaréné, le Maire de cette commune, Jean Justin MAURY NGOWEMANDJI, s’est réjoui de la volonté du Ministère de l’Habitat d’impliquer désormais  les autorités locales dans la planification et la réalisation  des projets urbanistiques. L’édile de Lambaréné y a vu une opportunité de poser les bases d’un cadre nouveau de collaboration entre le pouvoir central et les collectivités locales.

Intervenant à son tour, après avoir présenté la Direction Provinciale de l’Urbanisme, Dieudonné NDEME, a insisté sur les procédures  de régularisation et de réservation foncières. Depuis le début de l’année en cours, une soixantaine de dossiers ont été traités.

Lambaréné, connaissant une forte extension avec des réservations foncières qui entrainent des occupations anarchiques de terrain, Régis IMMONGAULT a souhaité une planification urbaine de la ville, reposant sur un schéma directeur d’aménagement urbain pour un rendu social efficient. Il a  révélé qu’avec le concours de la Banque Mondiale, une étude est entrain d’être menée pour une occupation rationnelle du foncier dans tout le pays.

Sur 3 800 logements à construire sur l’ensemble du territoire, un lot de 70 logements est attribué à  Lambaréné, avec des niveaux d’avancement différent au site dit Akama Nkendze de la Société Nationale Immobilière, la SNI, aucun logement n’est achevé. D’où  la réaction du Ministre d’Etat à l’Habitat qui a indiqué que cet opérateur devrait mettre en place un mécanisme transparent de cession des maisons inachevées.

Les prochaines étapes sont Tchibanga et Mouila

Publié le : 18 / 04 / 2019


En Haut